Visite du musée Milmarin de Ploubazlanec 22

La grande pêche à Terre-Neuve et Islande

Mémoire d’Islande est un musée créé en 1994 par l’association Plaeraneg Gwechall, afin de valoriser le patrimoine de la grande pêche à Ploubazlanec et dans le pays de Paimpol.

«  Toutes les richesses de notre commune méritent que nous les protégions, que nous les conservions, c’est la mémoire de tout le passé de notre commune qu’il faut garder pour les générations futures ! »

Le musée s’adresse à tous ceux qui ont à cœur de comprendre le pays de Paimpol et en apprendre plus sur la pêche morutière telle qu’elle y était pratiquée.

On y découvre la vie des hommes et des femmes à cette époque grâce à des collections d’objets et de documents (sabots-bottes, outils de construction navale, extraits de carnets de bord et de correspondances…) confiées par des descendants de pêcheurs soucieux de raconter la vie de leurs ancêtres. Y sont abordés les temps forts des campagnes à Terre-Neuve et Islande, les techniques de pêche, la construction navale… mais aussi le quotidien des marins à bord et de leurs familles restées à terre.

Un espace est consacré au célèbre roman de Pierre Loti « Pêcheur d’Islande » ainsi qu’aux différents artistes inspirés par la grande pêche, comme Louis-Marie Faudacq ou Théodore Botrel.

Un musée associatif

Après de premières expositions et manifestations en 1991 et 1992, Colette Le Page, Paul Thépaut, Louis Corouge, Patrick Peltier et Pierre Floury se retrouvent pour mettre au point les préliminaires à la constitution d’une nouvelle « Association », ayant pour but la préservation et la mise en valeur du « patrimoine maritime, religieux et culturel de Ploubazlanec ».

Le 29 janvier 1993, les membres du 1er conseil d’administration décident de nommer l’association : PLAERANEG GWECHALL (PLOUBAZLANEC AUTREFOIS).

logo Plaeraneg Gwechall

« J’éprouve comme le besoin de rendre hommage tout d’abord aux « Islandais », ces hommes de chez nous qui ont été au bout d’eux-mêmes, à la limite de leurs forces physiques et morales et parfois jusqu’à la mort. Je voudrais aussi rendre hommage aux femmes d’Islandais qui ont supporté une vie d’attente, une vie d’angoisse, de peur et parfois de désespoir. Elles auront aussi vécu ces joies grisantes des retours d’Islande. » Louis Corouge, avril 1992.

En 2018, le musée rejoint le centre de découverte maritime Milmarin à Ploubazlanec, dans l’ancien presbytère de la commune. Depuis le mois d’octobre 2016, les bénévoles de l’association Plaeraneg Gwechall se sont investis dans ce nouvel aménagement. Soucieux de respecter le travail mené 30 ans auparavant par des descendants de pêcheurs, l’équipe de passionnés a mis un point d’honneur à transférer non seulement les collections, mais également l’âme et l’esprit originel du musée. Au sein de Milmarin, l’association assure la pérennité et l’accessibilité des collections, et bénéficie d’une visibilité accrue, en proximité directe avec le Mur des disparus en mer.

Les membres de l’association proposent régulièrement des visites guidées du musée, pour mieux faire comprendre la réalité de ce passé maritime qui a profondément marqué la région de Paimpol. L’été, ils assurent des permanences pour accueillir les visiteurs et leur proposer des clés de lecture de l’exposition.

Au cours du conseil d’administration de septembre 1993, les membres de l’association ont émis le souhait de disposer d’une salle permettant l’exposition de tous les objets et documents collectés.

Le maire M. Lec’hvien et le conseil municipal ont mis à la disposition de l’association la maison Le Pivert au bourg. Le 22 Juillet 1994 a eu lieu l’inauguration du « Mémorial d’Islande ».

Pour contacter l’association Plaeraneg Gwechall :
milmarin@guingamp-paimpol.bzh

Dons et prêts – Merci infiniment à tous les prêteurs et donateurs de Mémoire d’Islande.

Association Plaeraneg Gwechall – Un immense merci à tous les adhérents qui contribuent à faire vivre l’association depuis plus de 20 ans.

Un grand merci à tous ceux qui ont permis d’une façon ou d’une autre de faire aboutir ce projet.

Gaëlle Bachet – Assistante de conservation du patrimoine Guingamp-Paimpol Agglomération, Vincent Delaune – Agent du patrimoine en charge des équipements communautaires Guingamp-Paimpol Agglomération, Danielle Brézellec – Maire de Ploubazlanec – Conseillère communautaire Guingamp-Paimpol Agglomération, Dominique Cœur – Adjointe au maire de Ploubazlanec – Conseillère communautaire Guingamp-Paimpol Agglomération– Chef de projet, Jean-Pierre Le Normand – Adjoint au maire de Ploubazlanec, Guy Leuranguer – Conseiller municipal, Claudine Guédé – Directrice Générale des Services de Ploubazlanec, Alexandre Porteneuve – Pilote de projet, Jean-Bernard Delarue – Trésorier de l’association Plaeraneg Gwechall, Bernard Le Rousseau – Président de l’association Plaeraneg Gwechall, Marlène Colin – Membre de l’association Plaeraneg Gwechall.

Muséographie : Association Plaeraneg Gwechall
Scénographie : Agence Links, Crac’h
Conception graphique : Rodhamine, Morlaix
Agencement : Atelier Saint-Jacques, Brest
Impression numérique : Objectif Numérique, Lorient
Production et matériel audiovisuels : Cobra Vidéo, Larmor-Plage
Traduction Joël Donnart (Breton) Richard Berrong (Anglais)

Collectionneurs privés – Archives départementales des Côtes d’Armor – Océnaopolis, photographe Thierry Joyeux – Promote Icelande, photographe Ragnar Th Sigurdsson – National Museum of Iceland – Reykjavík Museum Of Photography – Société des Œuvres de Mer – Philippe Leribaux, collectionneur privé, co-auteur avec Christian Querré de l’ouvrage « Pêcheurs à Islande », Éditions Le Télégramme, Brest, 2007 – Jean-Claude Porée, collectionneur privé, œuvres de Faudacq, Kevin Antoine, photographe professionnel – Pierre Floury, collectionneur privé, photographe – Chantal Briand, Studio Briand et Fils – © D. Neale. Creative Commons. Droits commerciaux attribués à l’association Océanide.

Particuliers :

Philippe Leribaux, Claude Roy, Véronique Castille, Guy L’Hostis, Jean-Claude Porée, Pierre Floury, Kevin Antoine, Danielle Jouanjean, Jeannine Le Cavorzin, Michel Le Bris, Bernard Le Rousseau, Guy Prigent, Axel Cadiou, Jules Ohier, Brigitte Guerin, Patrice Roturier, Vanessa Doutreleau, Aude Busson, Yvonnig Photographe, Nelly Souquet, Pierre Kerlévéo, Thierry Jouanjean, Yves Jouanjean.

Institutions et associations :

Société des Œuvres de Mer, Association Océanide, Océanopolis, Promote Iceland, Studio Briand, Service historique de la Défense – Brest, National Museum of Iceland, Reykjavík Museum Of Photography, Association des Amis du Musée des Arts et Traditions Populaires de Binic, Association Cercle d’Histoire et d’Archéologie de la Presqu’île (Georges Le Breton), Médiathèque de Paimpol, Ouest-France, La Presse d’Armor, Commune de Plouézec, L’Image qui Parle, Association Grundapol, Ville de Paimpol, Le Carton Voyageur – Musée de la carte postale, Baud, Musée de Bretagne, Association des Amis de l’abbaye de Beauport, Association Pierre Loti à Paimpol, Musée portuaire de Dunkerque, Archives départementales des Côtes d’Armor, Musée d’art et d’histoire de Saint-Brieuc, Musée d’histoire de la ville de Saint-Malo, Musée de la Pêche de Concarneau, Port-musée de Douarnenez, Musée Mathurin Méheut, ENIM Le régime social des marins, Médiathèque de la Marine Nationale, Musée d’Art et d’Histoire de Granville (Madame Chantal Hébert, Chargée des collections et de la documentation du musée), Musée de la Résistance en Argoat.

Visite du musée Milmarin de Ploubazlanec 22

La grande pêche à Terre-Neuve et Islande

Mémoire d’Islande est un musée créé en 1994 par l’association Plaeraneg Gwechall, afin de valoriser le patrimoine lié à la grande pêche à Ploubazlanec et dans le pays de Paimpol. Après plus de deux décennies dans une petite maison de pêcheur de la commune, le musée rejoint Milmarin en avril 2018, en transférant non seulement les collections mais aussi l’âme et l’esprit originel du musée.

Le musée s’adresse à tous ceux qui ont à cœur de comprendre le pays de Paimpol et en apprendre plus sur la pêche morutière telle qu’elle y était pratiquée. On y découvre la vie des hommes et des femmes à cette époque grâce à des collections d’objets et de documents (sabots-bottes, outils de construction navale, extraits de carnets de bord et de correspondances…) confiées par des descendants de pêcheurs soucieux de raconter la vie de leurs ancêtres. Y sont abordées les temps forts des campagnes à Terre-Neuve et Islande, les techniques de pêche, la construction navale… mais aussi le quotidien des marins à bord et de leurs familles restées à terre. Un espace est consacré au célèbre roman de Pierre Loti « Pêcheur d’Islande » ainsi qu’aux différents artistes inspirés par la grande pêche, comme Louis-Marie Faudacq ou Théodore Botrel.

L’association Plaeraneg Gwechall

Créée pour accompagner le musée Mémoire d’Islande, l’association est composée de descendant(e)s de pêcheurs et passionné(e)s qui mènent depuis plus de 20 ans un travail de mémoire, de collecte et de sauvegarde du patrimoine de Ploubazlanec.

« J’éprouve comme le besoin de rendre hommage tout d’abord aux « Islandais », ces hommes de chez nous qui ont été au bout d’eux-mêmes, à la limite de leurs forces physiques et morales et parfois jusqu’à la mort. Je voudrais aussi rendre hommage aux femmes d’Islandais qui ont supporté une vie d’attente, une vie d’angoisse, de peur et parfois de désespoir. Elles auront aussi vécu ces joies grisantes des retours d’Islande. »

Louis Corouge, Pors-Even, avril 1992, dans un ouvrage précédant la création de l’exposition Mémoire d’Islande.

Les membres de l’association proposent régulièrement des visites guidées qui permettent de mieux comprendre la réalité de cette aventure qui a profondément marqué la région de Paimpol . L’été, ils assurent des permanences pour accueillir les visiteurs et leur proposer des clés de lecture sur l’exposition.

Pour contacter l’association Plaeraneg Gwechall : milmarin@guingamp-paimpol.bzh