Visite du musée Milmarin de Ploubazlanec 22

L’association Plaeraneg Gwechall

Créée pour accompagner le musée Mémoire d’Islande, l’association est composée de descendant(e)s de pêcheurs et passionné(e)s qui mènent depuis plus de 20 ans un travail de mémoire, de collecte et de sauvegarde du patrimoine de Ploubazlanec.

« J’éprouve comme le besoin de rendre hommage tout d’abord aux « Islandais », ces hommes de chez nous qui ont été au bout d’eux-mêmes, à la limite de leurs forces physiques et morales et parfois jusqu’à la mort. Je voudrais aussi rendre hommage aux femmes d’Islandais qui ont supporté une vie d’attente, une vie d’angoisse, de peur et parfois de désespoir. Elles auront aussi vécu ces joies grisantes des retours d’Islande. »

Louis Corouge, Pors-Even, avril 1992, dans un ouvrage précédant la création de l’exposition Mémoire d’Islande.

Les membres de l’association proposent régulièrement des visites guidées qui permettent de mieux comprendre la réalité de cette aventure qui a profondément marqué la région de Paimpol . L’été, ils assurent des permanences pour accueillir les visiteurs et leur proposer des clés de lecture sur l’exposition.

Pour contacter l’association Plaeraneg Gwechall : milmarin@guingamp-paimpol.bzh

La grande pêche à Terre-Neuve et Islande

Mémoire d’Islande est un musée créé en 1994 par l’association Plaeraneg Gwechall, afin de valoriser le patrimoine lié à la grande pêche à Ploubazlanec et dans le pays de Paimpol. Après plus de deux décennies dans une petite maison de pêcheur de la commune, le musée rejoint Milmarin en avril 2018, en transférant non seulement les collections mais aussi l’âme et l’esprit originel du musée.

Le musée s’adresse à tous ceux qui ont à cœur de comprendre le pays de Paimpol et en apprendre plus sur la pêche morutière telle qu’elle y était pratiquée. On y découvre la vie des hommes et des femmes à cette époque grâce à des collections d’objets et de documents (sabots-bottes, outils de construction navale, extraits de carnets de bord et de correspondances…) confiées par des descendants de pêcheurs soucieux de raconter la vie de leurs ancêtres. Y sont abordés les temps forts des campagnes à Terre-Neuve et Islande, les techniques de pêche, la construction navale… mais aussi le quotidien des marins à bord et de leurs familles restées à terre. Un espace est consacré au célèbre roman de Pierre Loti « Pêcheur d’Islande » ainsi qu’aux différents artistes inspirés par la grande pêche, comme Louis-Marie Faudacq ou Théodore Botrel.

Visite du musée Milmarin de Ploubazlanec 22

La grande pêche à Terre-Neuve et Islande

Mémoire d’Islande est un musée créé en 1994 par l’association Plaeraneg Gwechall, afin de valoriser le patrimoine lié à la grande pêche à Ploubazlanec et dans le pays de Paimpol. Après plus de deux décennies dans une petite maison de pêcheur de la commune, le musée rejoint Milmarin en avril 2018, en transférant non seulement les collections mais aussi l’âme et l’esprit originel du musée.

Le musée s’adresse à tous ceux qui ont à cœur de comprendre le pays de Paimpol et en apprendre plus sur la pêche morutière telle qu’elle y était pratiquée. On y découvre la vie des hommes et des femmes à cette époque grâce à des collections d’objets et de documents (sabots-bottes, outils de construction navale, extraits de carnets de bord et de correspondances…) confiées par des descendants de pêcheurs soucieux de raconter la vie de leurs ancêtres. Y sont abordées les temps forts des campagnes à Terre-Neuve et Islande, les techniques de pêche, la construction navale… mais aussi le quotidien des marins à bord et de leurs familles restées à terre. Un espace est consacré au célèbre roman de Pierre Loti « Pêcheur d’Islande » ainsi qu’aux différents artistes inspirés par la grande pêche, comme Louis-Marie Faudacq ou Théodore Botrel.

L’association Plaeraneg Gwechall

Créée pour accompagner le musée Mémoire d’Islande, l’association est composée de descendant(e)s de pêcheurs et passionné(e)s qui mènent depuis plus de 20 ans un travail de mémoire, de collecte et de sauvegarde du patrimoine de Ploubazlanec.

« J’éprouve comme le besoin de rendre hommage tout d’abord aux « Islandais », ces hommes de chez nous qui ont été au bout d’eux-mêmes, à la limite de leurs forces physiques et morales et parfois jusqu’à la mort. Je voudrais aussi rendre hommage aux femmes d’Islandais qui ont supporté une vie d’attente, une vie d’angoisse, de peur et parfois de désespoir. Elles auront aussi vécu ces joies grisantes des retours d’Islande. »

Louis Corouge, Pors-Even, avril 1992, dans un ouvrage précédant la création de l’exposition Mémoire d’Islande.

Les membres de l’association proposent régulièrement des visites guidées qui permettent de mieux comprendre la réalité de cette aventure qui a profondément marqué la région de Paimpol . L’été, ils assurent des permanences pour accueillir les visiteurs et leur proposer des clés de lecture sur l’exposition.

Pour contacter l’association Plaeraneg Gwechall : milmarin@guingamp-paimpol.bzh